Aller au contenu principal

Défibrillateurs

Le défibrillateur, à quoi ça sert ?

Un défibrillateur automatisé externe permet d’analyser l’activité électrique cardiaque, de procéder automatiquement au diagnostic et de donner une impulsion électrique si nécessaire. 

C’est un appareil électrique utilisé pour réaliser une défibrillation, c’est-à-dire une opération consistant à envoyer un choc électrique au cœur d’une victime d’un arrêt cardiaque afin de lui faire retrouver un rythme normal. Le défibrillateur prend la forme d’un bloc électrique compact, se transportant aisément car fonctionnant sur batteries, et muni d’électrodes larges et plates. 

 

 

 

Comment ça fonctionne ?

Une fois allumé, l’appareil donne des instructions orales de façon claire à l’intervenant. Il peut indiquer d’appeler les secours, de coller les électrodes sur le thorax de la victime (sous la clavicule et le sein gauche) et de procéder à un massage cardiaque. 

Après avoir préalablement réalisé une analyse du rythme cardiaque de la victime, l’appareil mène en autonomie la défibrillation en envoyant directement un choc électrique de 400 volts environ, sans qu’aucune personne n’ait à intervenir. Le DAE avertit également les personnes autour de la victime, via une voix enregistrée, de s’éloigner et de ne pas toucher la personne au sol après l’avoir étendue et lui avoir appliqué les électrodes conductrices.

Les erreurs à éviter

Le défibrillateur automatisé externe fonctionne de manière indépendante, ce qui dispense l’opérateur de toute prise de décision. Néanmoins, vous ne devez pas l’utiliser dans un véhicule en mouvement. Veillez également à maintenir une distance entre les électrodes et les simulateurs cardiaques. En outre, il est interdit d’utiliser un défibrillateur sur une personne mouillée ou sous la pluie. Enfin, évitez tout contact physique avec la victime quand l’appareil délivre le choc électrique.