GRAND-CHAMP
Paysage de la Communauté de Communes du LOC'H
Logo Commune de Grand-Champ
Commune de Grand-Champ >Accueil > Vivre à > Cadre de vie > Gestion différenciée > De nouvelles pratiques d'entretien, respectueuses de l'environnement
AnnuaireAgendaCarte interactive

De nouvelles pratiques d'entretien, respectueuses de l'environnement

envoyer à un amiimprimer la page

La qualité de l'eau ne concerne pas seulement les agriculteurs : chacun a son rôle à jouer. Sur les bassins versants du Loc’h et du Sal, les collectivités s'engagent...

Les communes du bassin versant du Loc’h ont adhéré à une charte qui a pour objectif de modifier les pratiques en matière de désherbage. Du point de vue des produits phytosanitaires, la commune de Grand-Champ s’est engagée, en signant cette charte, à réduire les utilisations de produits chimiques.

Pour y parvenir, différents types d'actions sont engagées : réduction des surfaces désherbées, diminution des doses, recours à des molécules utilisées à faible dose à l'hectare, développement de techniques alternatives, conception nouvelle de l'aménagement urbain, etc…

Cependant, en matière d’entretien des espaces publics, il faut avoir conscience du fait que ces techniques alternatives ne permettent pas d’obtenir le même résultat que les produits phytosanitaires dont certains agissent préventivement en empêchant la germination.….

C’est pourquoi nous devons nous habituer à voir, en particulier sur des lieux particulièrement propices au développement de la végétation : allées et trottoirs sablés, pieds des arbres, jonction trottoir/mur, piste d’athlétisme, terrain de football stabilisé… la nature reprendre des droits et les « mauvaises herbes » commencer à se développer en l’attente d’un entretien (roto-fil, fauchage, désherbage thermique, arrachage manuel, binette) qui ne pourra être réalisé que lorsque la plante aura atteint un certain stade développement.
La présence de cette végétation indésirable n’est pas synonyme d’entretien négligé mais le témoin de nouvelles pratiques, plus respectueuses de l’environnement et de la qualité de l’eau.

Des économies d’eau

Sensible à la nécessité de préserver cette ressource, la commune se préoccupe de réduire les arrosages en faisant le choix de variétés capables de résister à une sècheresse relative, en privilégiant les plantations en pleine terre au lieu de jardinières qui nécessitent plus d’attention pendant les périodes estivales. Le paillage systématique des plantations tout en facilitant l’entretien contribue aussi à cette économie.

 

Retour page précédente

 

 

 


Une alternative au désherbage chimique : la désherbeuse thermique

 

  

 
Contact I Mentions légales I Crédits I Plan du site I Signaler une erreur I Site mis à jour le 16/08/2019