GRAND-CHAMP
Paysage de la Communauté de Communes du LOC'H
Logo Commune de Grand-Champ
Commune de Grand-Champ >Accueil > Vivre à > Cadre de vie > Gestion différenciée > Conseils aux jardiniers
AnnuaireAgendaCarte interactive

Conseils aux jardiniers

envoyer à un amiimprimer la page

Vous aussi, favorisez cette nature en ville !  

Désherber autrement

Une démarche que les particuliers sont invités à suivre, d’autant que les solutions alternatives et naturelles donnent des résultats très satisfaisants.
Sont aujourd’hui vivement recommandés, afin de préserver nos ressources en eau, les paillis entre les cultures, les plantes couvre-sol, l’utilisation d’eau bouillante de cuisson ou la binette pour les petites surfaces, les bâches géo-textiles en sous-couche dans les  allées… ou encore le changement de nos habitudes : quelques plantes fleuries entre les graviers, ça peut-être très joli… et au final, vous serez surpris de retrouver au jardin, oiseaux, coccinelles et autres perce-oreille, grands consommateurs de nuisibles.

Quelques mesures à adopter :

  • Jardiner au naturel, adopter quelques bonnes pratiques qui favorisent la survie des hérissons, des oiseaux, des papillons et de la biodiversité en général ;
     
  • Eviter l’usage des pesticides, préférer le compost à un engrais chimique.
     
  • Si vous envisagez de planter une haie, préférez les buissons indigènes qui produiront des fleurs et baies pour nourrir papillons et oiseaux.

Lutter contre les « mauvaises herbes » : méthode PTB (prends ta binette)

  • Sarcler reste la méthode la plus efficace. Arrachez la plante entière avec ses racines.
     
  • Arracher les jeunes pousses. Lorsque les racines sont trop coriaces, stoppez la croissance de la plante en la coupant.
     
  • Renoncer au nettoyage à haute pression ou au brulage qui consomme beaucoup d’énergie et se révèle bien moins efficace.
     
  • Balayer régulièrement la terre qui s’accumule en bordure de route, des voies d’accès, des places, empêche les plantes de germer.
     
  • Ne pas enlever systématiquement la mousse qui colonise les interstices et pavés, elle est inoffensive.

 

Retour page précédente

Contact I Mentions légales I Crédits I Plan du site I Signaler une erreur I Site mis à jour le 16/08/2019