GRAND-CHAMP
Paysage de la Communauté de Communes du LOC'H
Logo Commune de Grand-Champ
Commune de Grand-Champ >Accueil > Vivre à > Cadre de vie > Accessibilité
AnnuaireAgendaCarte interactive

Accessibilité

envoyer à un amiimprimer la page

Le PAVE

Bande podotactile devant un passage piéton place de la mairie

Comme nous l’annoncions dans le Grégamiste de décembre 2010, la SOCOTEC a réalisé le diagnostic préalable à  l’élaboration  du  plan  de mise  en  accessibilité  de la voirie et des espaces publics aux personnes handicapées (PAVE).  Ce  plan  concerne les lieux connaissant une importante  fréquentation   piétonnière   et   les   voies nécessaires pour relier le centre bourg aux établissements recevant  un  nombreux  public  (Espace 2000 - Célestin Blévin, supermarché, complexe sportif, écoles…) et aux établissements médico-sociaux ainsi que pour relier certains de ces établissements entre eux.

Il y a nécessité de créer des liaisons :

  • la place de la Mairie et le collège ;
  • la Maison d’Accueil Spécialisée et le Boulevard du Stade ;
  • l’ESAT et le Foyer de Vie.

La mise en conformité nécessite d’importants travaux de création ou d’élargissement de trottoirs.

Un point difficile : la portion de la rue Général de Gaulle, entre la rue Bourboutel et la route de Loperhet. En l’état actuel du trafic de véhicules, notamment de poids lourds, il n’y a pas de solution technique de mise aux normes.
Les autres cheminements nécessitent des travaux plus légers (création de bateaux, pose de bandes podotactiles, renforcement du contraste pour certains obstacles ou pas-sages piétons…).
Certains lieux peuvent être rendus conformes en instituant une zone de rencontre. Le piéton y est prioritaire sur l’automobiliste, lequel doit rouler à 20 km/h maximum. C’est
le cas par exemple de la rue de Penhoët, à proximité de l’école Sainte-Marie, de la rue Bréguello, de la rue Bourboutel et de la rue de la Résistance.
Pour d’autres cheminements, un fléchage spécifique s’avère nécessaire, comme par exemple pour aller de la place de l’Eglise à l’Espace 2000 - Célestin Blévin. En effet, le début de la route de Plumergat étant trop étroit pour créer un trottoir d’1 m 40 de large, la solution est de passer par les rues Bourboutel et du Roi Stévan pour rejoindre la route de Plumergat où l’un des trottoirs est quasi conforme.

Le groupe de travail constitué pour l’élaboration du PAVE a validé la phase diagnostic qui a aussi évalué à 261 000 € le coût des divers travaux de mise aux normes.

Source : Le Grégamiste, juin 2011, p. 5

Contact I Mentions légales I Crédits I Plan du site I Signaler une erreur I Site mis à jour le 13/12/2018